Henri IV

Le château de La Sémondière a été construit en 1590 sous Henri IV.
Les guerres de Religions viennent à peine de se terminer et une quarantaine d’années avant, les anglais tentaient en vain de reprendre pied en Normandie en occupant durant un an le port de Cherbourg. Ces événements ont dû certainement influencer les choix architecturaux qui comportaient certains aspects défensifs.
Ainsi tous d’abord la présence de douves en eau, dont la largeur de 7 mètres du côté du grand canal empêchait son franchissement par un cheval au galop.
Les douves entourent sur 3 côtés, à l’Ouest, au sud et à l’Est la Sémondière qui était fermée sur sa façade principale au Nord, (car ce n’est que sous Louis LXIV que l’exposition de la façade principale est orientée au Sud) par deux bâtiments à usage d’écuries et de chapelle rejoints par un muret, le tout aujourd’hui disparu.
Sont aussi disparues sous l’Empire pour permettre l’ouverture de fenêtres supplémentaires les deux petites échauguettes situées de part et d’autre du perron de la porte d’entrée, qui permettaient d’observer qui arrivait sur la rampe à cheval, que les historiens de la région décrivaient encore au début du 20ème siècle.
L’édifice possède par ailleurs une meurtrière à la base du pignon Ouest qui permettait de surveiller l’arrivée du côté de l’allée principale, appelée aussi « chasse ».
Sur la façade arrière  l’on remarque encore la présence au 1er étage d’une ouverture de 20 centimètre carré dite poste de veille, qui permettait d’observer au dessus des arbres les mouvements sur la route en direction d’Avranches.

 

Document sans titre
Historique
La Semondiere et l'Art
Renseignements
Liens
Offices de Tourisme
Musee
Partenaires
Château de la Sémondière
Route de la Chaise Baudouin - 50 370 BRECEY
Contact: Tél: 02 33 68 19 10 - E-mail: info@lasemondiere.com